Mon défi : Un jour de jeûne par semaine pendant 52 semaines

Un jour de jeûne par semaine pendant 1 an !

Voilà j’entame ce défi avec plaisir car je sais que les bénéfices peuvent être incroyables.

Pourquoi ce défi?

Voilà plusieurs années que j’essaye de mettre en place ce jour de jeûne hebdomadaire pour plusieurs raisons :

  • Diminuer mes douleurs chroniques : je souffre en effet de douleurs chroniques qui seraient dûes à un rhumatisme psoriaque. Je parle au conditionnel car en fait je ne suis sûre de rien.  J’ai du psoriasis cutané depuis l’adolescence et des douleurs associées depuis la même période. Le diagnostic officiel de rhumatisme psoriasique je ne l’ai eu qu’en 2012 . Avant cela, les médecins me disaient “c’est dans la tête, vous n’avez rien” car les examens médicaux ne laissaient rien apparaître ou presque.

 

  • Nettoyer mon corps physique : j’ai beaucoup fait d’excès alimentaires pendant mon adolescence et jusqu’à encore ces quelques dernières années. Je pense que mon corps sature de tous les déchets dont il ne sait plus quoi faire. Le jeûne est une solution je pense pour l’aider à les éliminer progressivement.

 

  • Perdre du poids : J’ai besoin de perdre du poids. J’ai toujours eu une tendance à trop manger et à grossir mais ces derniers mois j’ai explosé les compteurs. La conséquence est que je me sens vraiment mal dans mon corps et donc dans ma tête aussi. C’est un cercle vicieux très connu. J’ai beaucoup lu ( je lis encore beaucoup sur le sujet) et je suis persuadée que le problème du surpoids est beaucoup plus complexe que ce que nous “pensons” aujourd’hui car nous sommes limités par les connaissances scientifiques actuelles.

Toutes ces histoires de kilocalories, de sucres, de graisses, de régimes de toutes sortes ne nous révélent qu’une chose : la complexité du corps humain!

Le but de ce jour de jeûne n’est pas de perdre du poids mais je pense qu’il peut y contribuer grace à un cercle vertueux cette fois : je mange moins, je perds du poids, je me sens mieux dans ma tête et dans mon corps et cela renforce de manière positive le processus.

 

Comment j’envisage de faire ce défi?

long terme
crédit photo : viewsonic99
  • Sur le long terme.

 

J’ai décidé de me lancer un défi sur le long terme : 1 an.

Parce que je veux que cette journée de jeûne devienne une habitude de vie. Au bout d’un an je pense que ce sera le cas!

  • Un jour fixe dans la semaine

Simplement parce que je crois qu’il vaut mieux aider notre cerveau en lui simplifiant la tâche! Ce n’est déjà pas facile de lui faire accepter l’idée que “non je ne vais pas tomber dans les pommes si je ne mange pas 24h”, “non je ne vais pas être obligée de dormir toute la journée!” Il faut dire que ces idées fausses nous les avons tous entendus de nombreuses fois depuis l’enfance…Mon cerveau les a (très bien) enregistrées! Donc un jour fixe : de manière totalement arbitraire j’ai décidé que ce serait le lundi. Ainsi ça me laisse une marche de manoeuvre si pour une raison j’ai besoin de décaler d’un jour ou deux, c’est possible!

  • 24h par semaine

Si je compte bien 24 heures par semaine veut dire que je peux remanger le lundi soir! Je me mets donc ce défi sachant que je peux prolonger jusqu’au mardi matin pour me rajouter le bénéfice d’une nuit entière. Mais je ne pense pas aller au delà. Je préfére tenter des jeûnes courts mais réguliers!

  • un article par semaine

Chaque semaine je viendrai rendre compte de ma journée en écrivant un article. J’ai l’intention d’y détailler les difficultés rencontrées et aussi je l’espère les réussites!

  • une vidéo?

Je ne suis pas encore sûre d’utiliser ce support! Malgré tout j’enregistre quelques remarques depuis ce matin sur mon smartphone. Je passerai peut-être le cap de la vidéo lorsque j’aurai trouvé des outils adaptés  pour la prise de vidéo et le montage.(simples et efficaces!). Et surtout quand je lâcherai prise par rapport à tout ce que la vidéo implique concernant le rapport au corps et à l’image (publique!)

 

Crédit photo : congerdesign

Jour 1/52 c’est parti!

  • 8H30 : je n’ai absolument pas faim. J’ai “l’habitude” de manger tard le matin ou de ne pas manger donc pour le moment pas de problème!
  • 11H30 : aucune faim ne se fait sentir. Par contre j’ai vraiment ENVIE de manger! Comme à chaque tentative infructueuse, je me retrouve face à de la nourriture et c’est là que “je craque”. Avec un fruit souvent en me disant “une banane et c’est tout” ou “ok le jeûne c’est dur, mais transforme-le en mono-diète : que des pommes aujourd’hui” et au final : je mange tout à fait normalement (et même bien au delà d’une journée “normale”). Mais  j’ai décidé de réussir mon défi!
  • 13h30 : Je n’ai toujours pas mangé. La faim se fait sentir depuis une petite heure mais je sais très bien que ce n’est pas une vraie faim, juste une faim d’habitude du style petite voix démoniaque “Hey! ne m’oublie pas je suis là hein? regarde cette belle nectarine, juste parfaite!”
  • 16H30 : tout va bien, je n’ai plus faim.
  • 19H : Je décide de mettre fin à cette journée de jeûne. L’envie de manger devient vraiment importante mais surtout je commence à avoir mal à la tête et j’ai peur que (comme souvent) cela perdure demain. Or j’ai un stage de dessin de prévu donc… J’ai  mangé une jolie assiette de fruits. Un vrai régal! Ensuite j’ai mangé 2 pommes de terre cuite à la vapeur (vitaliseur) avec un peu d’huile de coco et de sel aux herbes. Pour terminer un morceau de pain et un carré de chocolat (mouais pas génial en jour de jeûne..)

 

Bilan de la journée :

  • Je n’ai pas eu faim ou presque pas.
  • J’ai beaucoup ressenti l’envie de manger.
  • Si je décide de manger le lundi soir, l’idéal serait d’arrêter toute prise alimentaire le dimanche après le repas de midi. Ou j’arrive à prolonger le lundi soir pour ne remanger que le mardi matin… A tester!
  • J’ai tenu la journée même si j’ai mangé ce soir cela faisait 24h sans repas….

Donc merci à ce défi car cela faisait longtemps que je n’avais pas réussi à “jeûner” 24h!

A lundi prochain pour la semaine 2 de mon super défiWinking smile

Partager
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage